Photo de rue: photographier en toute discrétion

on 14 juillet 2014 in Mes astuces, Photo de rue by with 29 Comments

A la lecture du titre, vous devriez comprendre que je vais parler ici des photos de rue dites « volées ». Certains n’osent pas en prendre et préfèrent demander l’autorisation au risque de se retrouver face à une personne pas très à l’aise devant l’objectif, quand d’autres n’osent simplement pas par peur de se faire remarquer.

Si vous faites parti de ceux qui, par conviction, ne souhaitent pas photographier les gens à leur insu, vous n’allez pas aimer cet article: ne le lisez pas 🙂 Mais si au contraire vous souhaitez apprendre quelques astuces pour ne pas se faire remarquer lorsque vous faites des photos de rue, je vous souhaite une bonne lecture 😉

La première fois que j’ai fait une sortie dédiée à la photo de rue, c’était à mes débuts en janvier 2013. Une après-midi passée dans les rues de Paris, armé de mon modeste D3100 et mon 35mm, à la recherche de scènes de vie. Je découvrais à l’époque Thomas Leuthard et la lecture de ses deux livres m’avait appris quelques astuces pour être plus à l’aise dans cette pratique. J’étais presque inconscient, j’osais photographier à deux mètres des gens. J’ai même fait demi tour pour aller photographier un monsieur dans un kiosque, un culot incroyable que je n’ai plus aujourd’hui.

Est ce une cause ou une conséquence, toujours est-il que je préfère maintenant les photos de rue qui montrent l’humain dans son environnement urbain. Des photos au cadrage plus large plutôt que des portraits volés. Jouer avec l’architecture, trouver des scènes intéressantes, s’amuser de la géométrie urbaine, voilà ce qui me plait.

Dans tous les cas, le but est de ne pas se faire remarquer lorsque l’on photographie des inconnus dans les rues. Que ce soient des photos de près ou de loin, il existe des astuces assez faciles à mettre en place. Je ne les ai pas trouvé tout seul, je vous fais partager ce que j’ai apprit depuis que je pratique la photo urbaine.

 

 

 

S’arrêter sans se faire remarquer

C’est en regardant une vidéo de Zack Arias que j’ai découvert cette astuce plutôt géniale. L’idée est simple, lorsque vous voulez photographier quelqu’un d’assez près, approchez vous sans le regarder. Dirigez votre regard en haut, comme si vous alliez photographier ce qui se trouve au dessus de lui, et positionnez vous face à votre sujet.

Mettez l’œil dans le viseur et faites mine de photographier en hauteur, vers le ciel (une branche d’arbre, un toit…). Ensuite, il vous suffit de faire semblant de regarder votre photo au dos de l’appareil, celui ci étant maintenant pointé vers votre sujet. Au lieu de regarder la photo que vous n’avez pas pris, il vous suffit de photographier votre sujet avec le liveview. C’est top, et ça fonctionne:

 

IMG_3113

 #01 – Mirror Effect – Cergy, Juillet 2014

 

Je ne pourrais vous dire si ces deux Dames m’ont vu quand je me suis approché ou quand je faisait mine de photographier en l’air, la technique m’a permit d’être tellement à l’aise qu’à aucun moment je n’y ai prêté attention.

Cette technique permet donc de s’arrêter devant notre sujet sans se faire remarquer. C’est beaucoup plus facile et discret que de s’arrêter franchement devant la personne l’appareil photo pointé sur elle. Bien sur, s’il n’y a rien au dessus de votre sujet, ce sera plus compliqué 🙂

Par contre, l’avantage est que ça fonctionne aussi bien avec un mirrorless qu’un reflex, ce n’est donc pas une question de matériel !

 

 

 

Au smartphone: je joue, je lis, mais je ne photographie pas…

Il est plus facile de passer inaperçu avec un smartphone, sachant qu’on peut prétendre être en train de jouer ou de consulter nos réseaux sociaux. Si vous manipulez votre téléphone d’un air concentré, personne ne pensera que vous prenez des photos.

Évidemment, n’oubliez pas de désactiver le flash et le son (j’ai déjà oublié une fois de couper le son, dans un espace confiné, mais les gens étaient tellement absorbés par leur téléphone que personne n’a relevé la tête). Si vous êtes déjà en train d’utiliser votre smartphone lorsqu’une scène attire votre attention, il suffit de changer l’orientation du téléphone. Si par contre, votre smartphone est dans votre poche, sortez le comme si vous alliez consulter votre profil Facebook, et pointez le discrètement, sans le mettre devant vos yeux, vers votre sujet.

 

9364086927_b507acf097_o

 #02 – Lost memory – Juillet 2013

 

Pour cette photo, j’ai simplement sorti mon iPhone et je l’ai consulté naturellement quelques secondes, sans regarder la jeune fille. Elle était concentrée dans son livre, je n’avais plus qu’à orienter discrètement le téléphone dans sa direction et appuyer sur le bouton. Elle n’a rien vu.

 

 

 

Photographiez de loin

Ce n’est peut être pas l’idée première que l’on se fait de la photo de rue, mais il est tout à fait possible de photographier de loin. L’impact de la scène ne sera pas le même, il ne convient donc pas à toute situation. Si vous voulez photographier l’émotion d’un événement sportif, il vaut mieux être proche des sujets, au contact des gens: Robert Capa disait « Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près ».

Mais pour d’autres types de photos, cela s’y porte bien, comme les photos de rue qui mettent l’accent sur l’architecture urbaine. Il n’y a donc pas de contact avec la personne qui se trouve dans la cadre, elle n’est même pas forcément reconnaissable, ce qui devrait en plus vous conforter dans l’idée que vous avez non seulement le droit de la prendre en photo, mais aussi de la publier.

 

Cergy Axe Majeur - 3

 #03 – Les 12 colonnes – Cergy, Juillet 2014

 

 

 

Trouvez un endroit et restez discret

J’en parlais dans mon article « Behind the scène« , il y a des moments où le photographe de rue saisi une scène qui se présente à lui et d’autres où il trouve un cadre intéressant et attend que quelque chose se passe, comme dirait Henri Cartier-Bresson.

C’est une pratique que j’aime beaucoup puisqu’elle permet de choisir un lieu qui nous plait, elle permet de perfectionner nos cadrages en prenant le temps de jouer avec la géométrie du lieu. Il ne suffit plus qu’à attendre le bon moment, à attendre ce que vous souhaitez capturer.

Tout se joue dans l’attente. Si vous êtes tendu, que vous regardez sans cesse les passants qui défilent devant vous, vous vous ferez remarquer. Mais si vous restez calme et discret, en maintenant votre appareil photo en position et en regardant constamment votre écran Liveview, personne ne se préoccupera de vous. Vous pouvez pousser l’astuce jusqu’au bout en faisant semblant de régler votre appareil photo lorsque vous attendez avant de déclencher.

 

IMG_2232

#04 – Repéré – Paris, Février 2014

 

 

 

Ne regardez pas vos sujets

Le premier conseil que je donnerai, mais que je ne cite que maintenant parce qu’il est lié à tous les autres conseils que je viens de vous donner, c’est de ne jamais regarder votre sujet. « No eyes contact ». C’est le seul conseil en discrétion que j’ai donné dans l’article que j’ai écrit pour Pyrros, où je donne 6 conseils pour débuter la photo de rue.

Je vais en dire un peu plus ici. N’oubliez pas que je pars toujours du constat, énoncé en introduction, selon lequel vous n’avez aucun problème de conscience sur les photos dites volées, celles prises sans le consentement de la personne photographiée. L’idée est la suivante: si vous regardez votre sujet avant, il va comprendre que vous vous apprêtez à le photographier. Si vous le regardez après, il sait que vous venez de le prendre en photo. Dans les deux cas, vous êtes repéré et sujet à une éventuelle contestation.

Un dernier conseil qui est plus ou moins lié à celui ci, fiez vous à votre instinct. Si vous sentez qu’une personne risque de ne pas apprécier d’être prise en photo si jamais elle vous remarque, passez votre chemin. Il y a tellement de possibilités dans nos rues qu’il est inutile de prendre des risques, inutiles.

 

IMG_2233
 #05 – I <3 Street Photo –  Paris, Février 2014

 

 

 

Conclusion

La discrétion est primordiale en photo de rue mais pas seulement pour combattre votre timidité. Comme pour la photo animalière, il ne faut pas déranger nos sujets, ne pas perturber la scène. Ce n’est pas toujours évident, mais ces astuces nous permettent d’y arriver dans la plupart de cas.

Le matériel a une certaine influence, puisqu’un reflex est plus voyant qu’un mirrorless, mais tout est une question d’attitude. Vous vous ferrez plus facilement remarquer si vous faites de grands mouvements mirrorless autour du cou que si vous vous déplacez tranquillement reflex à la main. Dans tous les cas, restez calme et soyez sur de vous. Et si vous vous faites repérer, souriez 😉

 

 

 

Si la photo de rue vous intéresse, ne passez pas à côté de ma page dédiée à cette discipline. Au programme: ITWs, articles et blogs à suivre !

LA PHOTO DE RUE

 

Nouveau sur le blog, une Newsletter !

En vous inscrivant, vous recevrez un email par mois pour vous tenir informé de mon actualité. Pas plus, c’est promis ! N’hésitez pas à vous inscrire ! Si c’est pas pour tout de suite, sachez que le lien d’inscription se trouve tout en bas du blog, à droite dans le footer 😉

S’inscrire

 

29 Responses to Photo de rue: photographier en toute discrétion

  1. Aymeric dit :

    Franchement Thomas, très bel article qui donne quelques conseils qui coulent du bon sens tout en retracant ton expérience personnelle basée sur ce que tu as lu, vu et appris.

    Le tout premier conseil est particulièrement utile : faire semblant de photographier à coté ou au-dessus du sujet reperé et le prendre en photo en faisant semblant de regarder sur l’ecran LCD de l’appareil la photo que tu viens de (ne pas) prendre !

    Bravo !
    Aymeric Articles récents…KreiskerMy Profile

  2. elpadawan dit :

    Tu as oublié de dire que pour rester discret, rien ne vaut un costume de Ninja, quand même 😀
    elpadawan Articles récents…Elpastagram#6: Charles BridgeMy Profile

  3. Seb dit :

    Des conseils plein de bon sens… Je crois que je serai plutôt du style à me poster et attendre, plutôt que de m’approcher du sujet, même si le premier conseil est très astucieux.
    Seb Articles récents…La Baie d’HalongMy Profile

  4. Pyrros dit :

    Je me demande si il ne faut pas ajouter cet article dans les liens de celui que tu as publié sur mon site 😉
    Pyrros Articles récents…Feu d’artifice du 14 juillet à CarcassonneMy Profile

  5. […] est généralement préférable de rester discret lorsqu’on fait de la photo de rue, je vous déconseille alors de croiser le regard des personnes que vous allez photographier. Approchez vous discrètement, soyez sûr de vous, mais […]

  6. Super article où tu distilles très bien tes conseils de façon très détaillés. Du coup, plus va, plus ça me titille….
    Alex De Morière Articles récents…Défi pour un photographe N°17My Profile

  7. […] Astuces. Photo de rue: comment photographier en toute discrétion. 5 conseils pour rester discret lorsqu'on fait de la photo de rue.  […]

  8. […] À la lecture du titre, vous devriez comprendre que je vais parler ici des photos de rue dites « volées ».  […]

  9. EckoDeath dit :

    Superbe article avec beaucoup de conseil que je vais essayer de mettre en pratique !!!

  10. […] vous avoir donné des conseils sur la photo de rue ici même ainsi que sur le blog de Pyrros, il était temps de vous présenter de nouveaux clichés. […]

  11. […] Photo de rue: photographier en toute discrétion. […]

  12. M. Ouistiti dit :

    L’astuce de faire mine de photographier quelque chose en l’air est tout simplement magnifique !

    Je vais tester ça trèèèèèèèèèèèèèèèèès rapidement.
    Un grand merci.

    Sinon il y a une astuce que j’utilise pour prendre les gens en photo de près sans qu’ils ne s’en rendent compte : je m’approche d’eux (déguisé en ninja, ça va de soi, n’est-ce pas El Padawan 😉 ) appareil photo au point.
    Quand j’estime être assez proche, je sors mon téléphone et fais mine de le consulter ou de passer un appel ou d’écouter ma messagerie (peu importe) et le tout, sans pointer l’objectif vers mon modèle.

    Du coin de l’œil je vérifie qu’il ne me surveille pas et, tout en faisant mine de continuer de téléphoner/consulter mon téléphone, je pointe l’objectif vers le modèle et je déclenche.
    Puis je m’éloigne sans avoir regarder la personne dans les yeux car sinon, comme tu le dis, 9 chances sur 10 qu’elle comprenne et demande des explications.

    Encore un grand merci pour cette astuce (=^-^=) /
    M. Ouistiti Articles récents…Crise de photografocMy Profile

  13. Plume et Zoom dit :

    Très bon article, ce n’est pas mon domaine et pourtant, parfois, je suis tentée quad je vois une scène qui me plaît, mais j’ai trop peur d’être indiscrète, du coup, tu fournis de bons conseils, merci ! 🙂
    ps : suis reviendue ! lol
    Plume et Zoom Articles récents…Aparté méditatif #4 – L’âme et l’espritMy Profile

    • Thomas Benezeth dit :

      Merci Marie et tu nous montreras le résultat de tes essais 😉

      ps: bon retour !! alors ces vacances, reposantes ? Tu as fait des photos ? 😉

  14. Cela m’arrive de chiper des portraits dans la rues mais selon ce que je veux, cela ne me gêne pas d’avoir un regard de face. Ainsi quand il s’agit de commerçant par exemple.
    Le Journal de Chrys Articles récents…Du sable et du soleilMy Profile

    • Thomas Benezeth dit :

      Oui ce n’est pas gênant du tout, au contraire même, mais rien n’empêche de rester discret (enfin c’est vrai que c’est plus dur dans ces cas là ^^). Merci et bienvenue 😉

  15. 1idee dit :

    D’excellentes astuces! Merci beaucoup pour ce partage de petits secrets, mais aussi pour tous les excellents articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

« »